Navigation aérienne

 

 

 

Pierre Alechinsky
New Delhi surplombée, 1981-1982,
encre sur carte de navigation aérienne marouflée sur toile,
prédelle à l’acrylique, 130 x 146 cm,
collection particulière © ADAGP

 

 

 

« Monter à bord d’un pinceau caboteur et reconnaître la silhouette amie, indélébile laissée par le sillage d’encre de Chine sur le bleu lithographié d’une carte de navigation. (…) La couleur est donnée, verticale, qui passe par les jours et entrebâillements du dessin noir. Elle s’était d’abord présentée en vues aériennes avec des bruns et des gris (les montagnes, les ombres), des à-plats verts (telles régions boisées ou herbeuses), des bleus déjà d’yeux profonds (deux lacs côte à côte) ou en dégradé (les bords de mer), ou plus claire encore et finalement blanchâtre ou blanche (les déserts d’eau ou de glace ou de sable), … »

Pierre Alechinsky Encrier de voyage (1988)
 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.